Compositeur en résidence 2020: Charles David WAJNBERG

L(es)' Oeuvre(s) : Les Ephémères

 

 · Reflets (Éphémère I), pour piano, violon et alto, 4 min.

   · Échos (Éphémère II), pour violon et alto, 4 min.

   · Irisations (Éphémère III), pour quatuor et accordéon, 4 min.

   · Réverbérations (Éphémère IV), pour 4 clarinettes, 4 min.

   · Éclats (Éphémère V), pour flûte, clarinette, soprano, harpe et quintette à cordes, 4 min.

 

« Les Éphémères sont des études de sons passagers, comme on en surprend dans les bruits de la nature ou dans l’expérience d’un concert. Parfois, loin de ce qu’imagine la partition, nous n’entendons plus du son que les avatars inattendus qui jalonnent sa propagation : des ombres, des réflexions, des filtrages – nous n’écoutons plus le son tel qu’il fut émis, mais ce qu’il devient, dans le bref instant où il se heurte à la matière, comme une bulle de savon avant qu’elle n’éclate. » Ch.D Wajnberg

Compositeur intéressé par de nombreuses disciplines, Charles David Wajnberg étudie d’abord les sciences à l’Université Paris VI. En 2003, il est assistant de la chaire Blaise Pascal de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm et obtient une bourse d’excellence du Ministère des Affaires Etrangères pour étudier la philosophie des sciences à l’Université LMU de Munich. Parallèlement à la recherche et l’enseignement, il étudie les musiques singulières de Morton Feldman, Steve Reich, Gérard Grisey, Pascal Dusapin ou encore Gérard Pesson, au travers desquelles il cherche les possibilités d’une musique libérée du langage et de la dramaturgie. En 2007, il suit les cours de Pascal Dusapin au Collège de France et écrit Prima, pour flûte, qui est créée l’année suivante lors d’un concert de l’ensemble l’Itinéraire. Entre 2013 et 2014, il étudie auprès de Philippe Manoury à Strasbourg. Il est également sélectionné pour le forum Synthetis de Varsovie où il étudie avec Alessandro Solbiati et Zygmunt Krauze. En 2014, Plasma, pour quatuor à cordes, est créé par le quatuor Stanislas et Lithium, pour ensemble, est créé en septembre au Festival Musica. Finaliste du concours de l’Exposition Universelle de Milan en 2015, sa composition Fading pour six instruments a été créée à cette occasion par l’ensemble Sentieri Selvaggi.

 
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

ESPACE PRO :  équipe/contact    Visuel HD      Presse/pro

© 2020 Festival d'Autan - Région Occitanie. Tous droits réservés.